Portraits -
13/03/19

Les métiers de Vestechpro | Découvrez Marianne-C., Responsable de la recherche et du développement

Lire la prochaine entrevue

Portraits d'entreprises clientes de Vestechpro | Découvrez Rheabrio

Vestechpro vous ouvre les portes de son laboratoire, et vous présente son équipe technique, afin de vous familiariser avec le monde de la recherche appliquée en entreprise et de l’innovation dans l’industrie de l’habillement au Québec.

Pour ce deuxième article, nous avons rencontré Marianne-Coquelicot Mercier, Responsable de la recherche et du développement.

La naissance de son intérêt pour l’économie circulaire

Après un DEC en design de mode du Collège Lasalle, Marianne commence sa carrière dans l’industrie de la mode, se plaçant aux premières loges des enjeux de surconsommation de cette industrie. C’est par ailleurs un de ses emplois dans une entreprise du quartier Chabanel qui impactera le reste de sa carrière. Elle s’oriente donc vers un baccalauréat en design industriel à l’Université de Montréal, dans le but de trouver des solutions à ce qu’elle avait préalablement observé. Cette réorientation lui permettra de travailler de nouvelles matières en plus de lui faire découvrir un nouvel univers tout en s’informant mieux sur les enjeux environnementaux qu’occasionnent le développement de produits.

Marianne, récemment diplômée d’une maîtrise en « design et complexité » de l’Université de Montréal, continue de traiter cette thématique dans un cadre de recherche universitaire. Le sujet de sa maîtrise étant « Comment rendre circulaire l’industrie textile ? », elle a travaillé en collaboration avec un centre de tri afin de répondre à cette question en schématisant notamment l’économie circulaire de l’industrie textile québécoise pour mieux en comprendre le fonctionnement. C’est ainsi que Marianne se positionne, de part ses valeurs personnelles et son parcours, en tant qu’experte textile spécialisée en économie circulaire*.


				Vestechpro's job | Discover Marianne-C., Research and development manager
				Les métiers de Vestechpro | Découvrez Marianne-C., Responsable de la recherche et du développement

C’est à la fin de sa maîtrise que Marianne commence à s’impliquer au sein du regroupement MUTREC

Son rôle chez Vestechpro

Marianne tient deux rôles distincts au sein de l’organisation. Premièrement, celui de conceptrice de produits pour les clients de Vestechpro, en collaboration avec l’équipe technique. Concrètement, son mandat consiste à effectuer de la recherche, définir la problématique du projet à travers son contexte et ses usagers, d’imaginer les solutions possibles à travers de nombreux tests pour finalement définir des concepts viables.

Deuxièmement, de part son expertise en économie circulaire, Marianne agit à titre de conseillère pour les entreprises clientes de Vestechpro. Elle établit à l’interne des projets de développement d’expertise, de matériaux et de procédés. Enfin, Marianne intervient sur de nombreux panels et conférences pour informer les étudiants ainsi que les entreprises sur ces notions.

Depuis deux ans maintenant, Marianne est chargée du cours de textile qui est donné aux étudiants du baccalauréat en design industriel de l’Université de Montréal, où elle a effectué sa maîtrise. Sa position de chargée de cours lui permet ainsi de vulgariser les notions de recherche appliquée aux étudiants.

De la recherche fondamentale à la recherche appliquée en entreprise

Ses précédentes expériences universitaire lui ont permis de maîtriser les aspects théoriques de la recherche, et son expérience au sein de Vestechpro lui permet aujourd’hui d’accompagner les entreprises en appliquant la recherche. Avoir le sentiment de pouvoir faire une vrai différence demeure l’avantage premier de ce métier selon elle.

Conseil pour la relève : suivre ses valeurs !

Ayant débuté sa carrière en mode en passant par le design industriel pour finalement travailler en habillement, Marianne se surprend de son parcours inusité. « Je suis aller chercher des expertises à l’extérieur du milieu de la mode pour mieux revenir », se dit Marianne. Elle rappelle donc qu’il ne faut pas avoir peur de changer de parcours afin de suivre ses propres valeurs. Il est possible d’atteindre son but en sortant des sentiers battus : il suffit de suivre ce qui semble être le plus important pour nous.

Les outils de travail préférés de Marianne : ses livres de références!

Peu importe le projet sur lequel Marianne travaille, il lui est essentiel de consulter ses livres pour guider ses réflexions. Ses deux livres de références par excellence sont : « Textiles, Sara J. Kadolph » ainsi que « Functional clothing design, Susan M. Watkings ». Ces ouvrages lui servent notamment au niveau de la conception et de la recherche de solutions.

Rappel : comment définir l’économie circulaire ?

Ensemble de stratégies visant à optimiser les ressources déjà en circulation (voir la définition complète sur le site de l’EDDEC) par exemple : les symbioses industrielles (regroupées sous la bannière synergies Québec), les nouveaux modèles d’affaires tels que l’économie de fonctionnalités et de partage, et des modèles revisités de réparation et de retouches en plus du réemploi, du "redesign" et du recyclage (défibrage, dissolution, dépolymérisation, valorisation énergétique).

Pour plus d’informations concernant la situation québécoise actuelle de l’industrie textile, nous vous invitons à consulter ce dossier réalisé par RAD, laboratoire de journalisme de Radio-Canada, sur lequel Marianne a participé : https://www.rad.ca/dossier/recyclage-textile.

Découvrez chaque mois le portrait d’un membre de notre équipe !

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer de nouveau.Ce courriel est invalideVeuillez remplir tous les champs
Merci!