Ressources -
05/12/18

Le développement durable dans l'industrie textile | Le cas MUTREC

Lire le billet suivant

[FERMÉ] Étude sur les besoins des professionnel(le)s de l'habillement au Québec

Lors des Premières Assises québécoises de l'économie circulaire, Marianne-C. Mercier, Responsable de la recherche et du développement de Vestechpro, participait au panel dédié à la filière textile via le regroupement MUTREC.

Le regroupement MUTREC a été présenté lors des Premières Assises québécoises de l’économie circulaire, qui se sont tenues le 5 décembre 2018 au Palais des Congrès de Montréal, concernant un des projets dédiés à la mise en valeur de textiles résiduels au Québec.

C’est lors de la session intitulée « Déployer l’économie circulaire à l’échelle des filières » que le projet de débouchés pour mal-aimés issus des ICI (industriel – commercial – institutionnel) a été cité par Claude Maheux-Picard, Directrice générale du Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI). Madame Maheux-Picard représentait ainsi le regroupement MUTREC au travers de ce projet dédié à la filière textile.

Que signifie MUTREC ?

MUTREC signifie la «Mise en valeur des Textiles résiduels dans une perspective d’économie circulaire» (le "U" a remplacé le "V" pour une meilleure lecture), est le regroupement d’experts et d’organismes qui allient leurs savoir-faire et leur créativité afin de soutenir le déploiement de l’économie circulaire dans l’industrie textile au Québec.

Quelle est l’équipe derrière MUTREC ?

Lancé en 2016 par la facilitation du CIRODD et l’institut EDDEC, ce regroupement s’est créé à la suite de préoccupations de nombreux acteurs de la filière face à l’avenir de l’industrie textile. MUTREC est aujourd’hui composé des organisations suivantes :
- RECYC-QUÉBEC
- Conseil canadien du commerce de détail (CCCD)
- Université de Montréal (UdeM)
- Polytechnique
- Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTEI)
- Vestechpro
- ETHIK Eco-Design Hub

Ce premier projet dédié à la mise en valeur de textiles résiduels au Québec est mené par l’équipe de chercheurs Marianne-C. Mercier de Vestechpro, Claudia Vezeau, Julien Beaulieu du CTTÉI et Denyse Roy de l’UdeM ainsi que des partenaires industriels :
- Groupe Lacasse
- ABLASQ
- Genfoot
- Certex
- Renaissance


				Sustainable development in the textile industry | The MUTREC case
				Le développement durable dans l'industrie textile | Le cas MUTREC

L'objectif de ce projet est de chercher des débouchés pour les textiles résiduels, en particulier dans 3 catégories : la literie en fin de vie, les retailles de coupes et les uniformes.

Quelles sont les étapes de ce projet de mise en valeur de textiles résiduels ?

Depuis 6 mois, ce sont plusieurs activités de recherches, comme l’exploration des résidus ou la cartographie des technologies existantes sur le territoire, des visites ainsi qu'un atelier de co-création qui ont été menés dans le but d’identifier des produits viables. Dès janvier 2019, ce sont donc plusieurs projets qui seront à développer pour avoir de premiers produits à tester à l’été 2019.

Quelle est l’implication de Vestechpro ?

C’est avec l’arrivée en poste de Marianne au sein de Vestechpro que la dimension économie circulaire a pris de l’ampleur dans les projets de développements de produits, de projets et de recherche appliquée auprès des clients du Centre. En effet, l’industrie de l’habillement étant liée à la filière textile, reste la 2e industrie la plus polluante au monde. Il est donc non pas important, mais essentiel, d’accompagner les entreprises dans cette démarche, afin de les familiariser avec le concept, offrir des solutions concrètes et accessibles et les accompagner dans ce changement positif et durable.

Rappel : comment définir l’économie circulaire ?

Ensemble de stratégies visant à optimiser les ressources déjà en circulation. (voir la définition complète sur le site de l’EDDEC). Par exemple : les symbioses industrielles (regroupées sous la bannière synergies Québec) les nouveaux modèles d’affaires tels que l’économie de fonctionnalités et de partage, et des modèles revisités de réparation et de retouches en plus du réemploi, du "redesign" et du recyclage (défibrage, dissolution, dépolymérisation, valorisation énergétique).

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer de nouveau.Ce courriel est invalideVeuillez remplir tous les champs
Merci!